Mutualité. Les personnels en lutte de Kerloudan réclament l’égalité avec le Centre de Kerpape et la Clinique mutualiste.

Publié le par SPHAB/CGT (56-Guémené-sur-Scorff)


Mutualité.

Les personnels en lutte de Kerloudan réclament

l'égalité avec le Centre de Kerpape et la Clinique mutualiste.



Mardi 2 juin 2009, suite à un appel de la CGT, les salariés de la maison de retraite de Kerloudan et du Centre de soins ont stoppé leur activité de11h à 12h. «Le personnel entend protester contre le refus de la direction de la Mutualité retraite 29-56 de négocier sur les salaires et les avantages sociaux en se retranchant derrière les arguments liés à la situation économique», explique Patrice GIBERT,délégué syndical CGT.


Une augmentation de 180 € réclamée

 

Les salariés des Ehpad (Établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes) et des Mapa (Maisons de personnes âgées) de la Mutualité réclament une augmentation de180 € nets annuels par salarié et trois jours de congés supplémentaires dont bénéficient déjà le Centre de Kerpape et la clinique mutualiste. Pour les centres de soins, le syndicat demande une augmentation de cinq points sur la grille des salaires et le rattachement à la convention Fehap 51 (Fédération des établissements hospitaliers et de l'aide à domicile). Ils ne comprennent pas que la Mutualité refuse ces demandes tout en se lançant dans la construction d'un nouvel Ehpad à Pont-Scorff et le contrôle des Mapa à Pleucadec et Moréac jusque-là gérées par des CCAS et des centres de soins à domicile.


Négociations dans l'impasse

 

Pour les salariés les négociations annuelles n'ont rien donné. L'intersyndicale (CGT-FO) demande à la Mutualité d'intervenir auprès de la secrétaire d'État à la solidarité Valérie Létard, afin que le gouvernement octroie une rallonge budgétaire pour voir aboutir les revendications salariales et sociales. Ils se sont aussi adressés mardi, via internet, à la députée socialiste Françoise Olivier-Coupeau pour qu'elle appuie leurs revendications.



Source :USD-CGT-Santé-Action sociale 56 (3 juin 2009)





 

Commenter cet article