L’affaire dans l’affaire : Hoareau au tribunal

Publié le par sphab/cgt & associés

L'affaire dans l'affaire : Hoareau au tribunal

 

Le leader syndical a été accusé de menaces et de violences par les deux directeurs de régie.

 


C'est finalement par le biais pénal que cette affaire sociale a éclaté au grand jour. En effet, la récente garde à vue de Charles Hoareau, accusé de menaces et de violences par les deux directeurs de régie, a été couverte par la presse locale, permettant dans le même mouvement de lever le couvercle et de sentir le fumet du fond du dossier.


Le 19 mai dernier, le leader syndical a donc été convoqué au commissariat de Noailles, à Marseille. Les policiers veulent l'entendre concernant les accusations portées. L'interrogatoire tourne à la garde à vue. « Sur ordre de Paris », affirme Charles Hoareau. Le syndicaliste témoigne : « Le responsable du commissariat l'a d'ailleurs bien dit aux militants de la CGT qu'il a reçus : "C'est une affaire politique qui nous échappe totalement, c'est au-dessus du parquet de Marseille. Si ce n'était pas Charles Hoareau, il ne serait pas là..." D'ailleurs je tiens à souligner que, lors de ma garde à vue, j'ai été remarquablement bien traité par des policiers qui hallucinaient devant la tournure des événements et étaient tributaires du parquet, qui ne cessait de retarder ma libération et tentait par tous les moyens de trouver un motif à ma comparution immédiate.


C'est bien connu, quand on ne peut pas critiquer un combat, on tente de le discréditer en s'attaquant aux personnes qui le portent. Les plaintes intervenant dans un contexte de criminalisation de l'action militante, le pouvoir a tenté de faire un exemple, car ce qui était visé, c'était la comparution immédiate et la sanction qui n'aurait pas manqué - d'aller avec. C'est un coup monté. » L'affaire sera jugée le 29 juin. En attendant, le fond de l'affaire (*) est remonté à la surface.


(*) Pour un historique complet : www.rougemidi.org.

 

C. D.

 

Article publié le vendredi 26 juin 2009 dans le journal l'Humanité

et sur le site  http://www.humanite.fr/

 

 

 

 

http://www.lapetition.be/en-ligne/ils-ne-nous-feront-pas-taire--4483.html#form

 

ILS NE NOUS FERONT PAS TAIRE

Pétition en soutien à Charles Hoareau, militant CGT et contre la criminalisation du mouvement social et de la résistance syndicale.

 

Commenter cet article