Soutien du syndicat CGT Renault Douai au syndicat CGT continental, ses militants, son secrétaire général Xavier Mathieu de Continental Clairoix.

Publié le par sphab/cgt & associés


Soutien du syndicat CGT Renault Douai au syndicat CGT continental, ses militants, son secrétaire général

Xavier Mathieu de Continental-Clairoix


La colère et le désarroi des travailleurs de Continental, traduit à sa façon par Xavier Mathieu délégué CGT est compréhensif et légitime. Lui et ses camarades de combat, savent pertinemment, qui les a soutenus, ou qui a observé passivement la casse de leur site industriel, ainsi que l’emploi.

 

La déclaration de Xavier n’est pas gratuite et s’appuie sans nul doute, sur le vécu de la lutte qu’il a engagé pendant des mois, avec son syndicat et les travailleurs, sans jamais avoir obtenu le soutien indéfectible jadis, propre aux structures fédérales et confédérales de la CGT.

 

Par ailleurs, sur le plan national, on constate la même frilosité à combattre la politique ultra libérale de Sarkozy. En outre, les manifestations morcelées et éloignées de plusieurs mois les unes des autres, sont des exemples probants d’une volonté confédérale qui assoit indéniablement sa stratégie de lutte sur le modèle de la CES, qui est pour le moins qualifiée de timoré.

 

Face à l’ampleur du recul social orchestré de concert par le Medef, le gouvernement et l’Europe du capital, dans la métallurgie et plus particulièrement dans l’automobile, il aura fallu des dizaines d’assemblées et de débats houleux, où les équipementiers ont joué un rôle primordial, pour faire plier notre fédération et d’autres, comme la chimie.

 

Il ne faut pas se voiler la face, nous avons gagné la manifestation du 17 septembre, grâce à la pression et la pugnacité des syndicats CGT de l’auto et équipementiers. Il ne fait aucun doute, qu’une dynamique verra le jour et générera d’autres mobilisations public/privé sur les salaires, les retraites, la protection sociale ect….C’est pourquoi, il ne doit manquer personne à l’appel, et notamment ceux qui se sont battus sans faillir.

 

Les « continentals » y ont bien entendu toute leur place, d’autant que la CGT a besoin dans cette période des militants combatifs et de classe. Pour conclure, le syndicat CGT Renault Douai formule le vœu, que Xavier et ses camarades, redoublent leur combat au sein de la CGT, afin que celle-ci retrouve ses couleurs révolutionnaires.

 

Pour le syndicat

Le secrétaire général

Pottiez Guy

 

 

Soutien publié mercredi 26 août 2009 sur le site : http://www.frontsyndical-classe.org/

 

Publié dans cgt

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article