Le Mans-72 Hôpital : grève contre la réforme du temps de travail

Publié le par sphab/cgt & associés

Le Mans-72

Hôpital : grève contre la réforme du temps de travail

 

Plus de 400 salariés du centre hospitalier se sont rassemblés, hier [jeudi 3 septembre 2009], vers 13 h 30, devant la salle où se tenait une réunion entre la direction et les représentants du personnel, consacrée à l'organisation du temps de travail. Le mouvement a été initié par les trois syndicats CGT, CFDT et FO, qui avaient déposé un préavis de grève. « Confrontée à un déficit budgétaire récurrent, la direction veut économiser des postes en récupérant 7 de nos 15 jours de RTT, en contrepartie d'un allégement de la durée effective de travail hebdomadaire », indique-t-on à la CGT.

 

Le syndicat dénonce un marché de dupe : « Avec moins de monde en poste au quotidien, les conditions de travail des agents vont se dégrader, comme la qualité des soins pour les patients. »

Les trois syndicats ont refusé de siéger à la réunion, qui a dû être reportée. Ils envisagent une série d'actions dans les prochains jours. Cette mobilisation intervient dans un contexte tendu avec la récente mutation d'un délégué CGT du personnel ().

 

 

Article publié vendredi 4 septembre 2009 sur le site  ouest-France.fr

(http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Hopital-greve-contre-la-reforme-du-temps-de-travail-_72181-avd-20090904-56689499_actuLocale.Htm)

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T
à rennes, on est en gréve perlée depuisle printemps
ils veulent nous faire travailler moins de temps pour faire le même boulot, en nous sucrant 5 jours de rtt, eten supprimant ainsi 100 postes(dans un premier temps, je suppose)
mardi prochain, nous devons faire une action à 14h 15, lundi 28 septembre est prévu une journée d'action
si tous les hopitaux touchés se mettaient d'accord pour faire quelque chose le même jour, ce serait peut être bien
et si les centrales syndicales se mettaient enfin en branle...
tous les secteurs sont touchés
je ne vois rien poindre
je désespère...
Répondre