CGT 56. «La balle dans le camp des salariés»

Publié le par sphab/cgt & associés

CGT 56. «La balle dans le camp des salariés»

L'Union départementale CGT tenait, hier, à Lorient, son assemblée générale de rentrée. Dans un contexte plutôt morose, plus que jamais, l'heure est à la mobilisation.

 

Il y a deux façons d'appréhender la rentrée sociale. Soit on retient ce qui ne va pas. Soit on ne parle que des trains qui arrivent à l'heure. Didier Baugas, secrétaire de l'Union départementale de la CGT a décidé de jouer sur les deux tableaux. Au registre des sujets qui vous mettent le moral dans les chaussettes, il cite pêle-mêle: Plastimo (nautisme, Lorient), MPAP (sous-traitance automobile, Ploërmel), STX (chantier naval, Lanester)... À chaque fois, il n'est question que de réductions des effectifs, de plans de charge en berne, de restructurations à l'emporte-pièce.

L'exemple de la SBFM


«Mais nous avons aussi la SBFM. Après une lutte exemplaire des salariés, le conflit a connu une issue positive avec la reprise de l'entreprise par Renault. Sans la mobilisation des salariés, il n'est pas sûr que le scénario ait été le même», rappelle DidierBaugas qui tient cependant à rester prudent sur ce dossier qui a profondément marqué l'actualité sociale morbihannaise, au printemps dernier. «Il importe que Renault respecte les engagements qu'il a pris au début de l'été envers les salariés. Là dessus, nous entendons rester vigilants».


Renverser le rapport de force


Didier Baugas ne fait pas mystère de ses ambitions pour l'année qui vient. «Dans le contexte actuel, il faut inverser le rapport de force.


S'il n'y a personne derrière moi pour me soutenir, je ne pourrai pas faire grand-chose. Si ce n'est accepter le café que l'on ne manquera pas de m'offrir à la préfecture les jours où je viendrai défendre l'emploi. Il est clair que la balle est dans le camp des salariés. À eux de se mobiliser et de se syndiquer».

 
7.500 syndiqués


Sur ce point, le leader syndical a quelques raisons de se réjouir. En l'espace d'un an, le nombre d'adhérents à la CGT Morbihan serait passé de 7.000 à 7.500. «C'est dans les entreprises où nous nous sommes le plus et le mieux battus que nous avons enregistré de nouvelles adhésions. À la SBFM, nous avons même désormais une section cadre CGT».

 

Yann Le Scornet

 

Article publié le mercredi 9 septembre 2009 sur le site letelegramme.com

http://www.letelegramme.com/ig/generales/regions/morbihan/cgt-56-la-balle-dans-le-camp-des-salaries-09-09-2009-542246.php

 

 

Commenter cet article