Dinan-22 La polyclinique emménage près de l'hôpital

Publié le par sphab/cgt & associés

Dinan-22

La polyclinique emménage près de l'hôpital

mardi 22 septembre 2009 , ouest-france.fr


 

La polyclinique du pays de Rance quitte le centre-ville pour emménager dans son nouveau bâtiment neuf, construit pour elle sur le site de l'hôpital dans le cadre du pôle de santé.

 


Interview


Comment se passe le déménagement ?


Plutôt bien. Même si la journée de déménagement du bloc opératoire et de la radiologie samedi a été particulièrement longue, de 7 h à 19 h. Les camions ont été freinés par la foule venue applaudir la course du Jerzual ! Ce lundi, ce sont les services de consultations qui sont transférés, demain ce sera la chirurgie. La polyclinique a ralenti son activité d'opérations programmées. Seule une trentaine de de patients seront transportés du centre-ville vers le site de l'hôpital. Nous avons conservé une salle du bloc opératoire en activité jusqu'à jeudi. Le nouveau bloc opératoire reprend demain matin, ainsi que les consultations.


Ce transfert occasionne de nouveaux investissements ?


Oui, un million d'euros sont investis dans du matériel technologique de bloc essentiellement : respirateurs, matériel d'éclairage des tables d'opérations. Le mobilier des chambres est entièrement renouvelé. On investit dans les nouvelles technologies : anesthésie sous échographie ou par technologie laser.


Vous avez aussi beaucoup recruté...


En 18 mois, 3 nouveaux chirurgiens nous ont rejoints dans trois spécialités : orthopédique, digestive, urologique. Une nouvelle anesthésiste, le docteur Christina Clement-Will, arrive le 1 er octobre. Il était logique de renforcer l'équipe d'anesthésistes après avoir étoffé celle des chirurgiens, qui sont aujourd'hui au nombre de 24.


Qu'est-ce que ce rapprochement avec l'hôpital va changer dans la coopération entre les deux établissements ?


Il va avant tout faciliter le trajet des patients du service des urgences de l'hôpital vers les services de chirurgie de la polyclinique. Mais si polyclinique et hôpital se rapprochent géographiquement, ils ne fusionnent pas. Ils ont chacun leur domaine : maternité, médecine générale, gériatrie et urgences pour l'hôpital, chirurgie pour la polyclinique. Le directeur de l'hôpital souhaite mutualiser le personnel, mais nous sommes plus prudents.


Qu'est-ce qui fait obstacle à une mutualisation du personnel ?


Nous avons des fonctionnements différents. Nos salles de bloc opératoire par exemple ouvrent plus tôt et ferment plus tard. Il y a surtout des statuts très différents au sein du personnel. On sait que les infirmiers du public sont mieux payés que ceux du privé, mais chez les médecins c'est l'inverse, car chez nous ils ne sont pas salariés.


Propos recueillis par  Fabienne RICHARD.

 

Article publié le mardi 22 septembre 2009 sur le site ouest-france.fr

http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-La-polyclinique-emmenage-pres-de-l-hopital-_22050-avd-20090922-56810544_actuLocale.Htm

 

Commenter cet article