Ambroise Croizat, 60 ans après sa mort

Publié le par sphab/cgt & associés

Ambroise Croizat,
60 ans après sa mort

Le militant de la Sécu. Son nom ne figure pas dans le dictionnaire, ni le Larousse, ni le Petit Robert. C’est pourtant à lui, à Ambroise Croizat, ministre communiste à la Libération, que l’on doit la Sécurité sociale et les retraites. A lui et à ce peuple qui a poussé, derrière lui, des millions d’anonymes qui ont réclamé ces mesures, qui de leurs mains ont bâti les premières caisses. Mais ce fondateur de la Sécu nous prévenait, déjà : "Ne parlez pas d’acquis. En face, le patronat ne désarme jamais." 

Voici une conférence de Michel Etiévent avec la participation de la fille d'Abroise, Eliane Croizat.

Michel Etiévent est l'auteur de "Ambroise Croizat, ou l'invention sociale".

Unanimement saluée par la presse, la première biographie du père de la Sécurité Sociale, ministre du travail à la Libération et auteur d’un héritage impressionnant de réalisations sociales.

Toute sa vie, son oeuvre : un chemin de dignité.

 

 

Publié dans Vidéo

Commenter cet article