Appel du 10ème Congrès de la Fédération CGT SAnté/Action sociale

Publié le par sphab/cgt & associés

110613-Logo10CONGRES CGT SANTE

 

Appel du 10ème Congrès de la Fédération CGT Santé/Action soial

 

Amplifier les luttes, rejoindre la CGT et voter pour la CGT, c’est gagner des jours meilleurs

 

 

Voici l’appel que lancent les délégué-es des syndicats CGT de la santé et de l’action sociale réunis lors du 10e congrès fédéral du 6 au 10 juin 2011 à Saint-Etienne.

 

110613-CONGRES-FD.JPG

 

Des luttes multiples dans le monde entier, avec la jeunesse au premier rang, sont menées contre les politiques libérales et populistes qui imposent la dictature de la finance et du capitalisme. Apportons notre solidarité et notre message de paix aux populations en lutte contre les régimes totalitaires méprisant l’humain et les aspirations des peuples. En France, face à la politique répressive et de régression sociale du gouvernement et du patronat, nous appelons les salarié-es à la combattre sans tomber dans le piège de l’imposture sociale du Front National.

 

Le congrès décide de s’engager avec les salarié-es pour exiger :

 

-la création d’un grand service public de santé et d’action sociale avec des financements suffisants pour répondre aux besoins des populations ;

 

-le maintien et l’amélioration de nos conventions collectives nationales pour aboutir à une convention collective unique et étendue de haut niveau pour l’ensemble des salariés du secteur privé lucratif et non lucratif ;

 

-que tous les besoins de santé, de la naissance à la mort, relèvent de la sécurité sociale y compris la perte d’autonomie ;

 

-l’abandon de la RGPP et l’abrogation de la loi HPST ainsi que la suppression de la T2A et des ARS, outils de démantèlement des services publics ;

 

-l’arrêt des fermetures de lits, de services et d’établissements ainsi que les créations nécessaires ;

 

-le maintien du statut particulier de l’AP-HP ;

 

-le retrait de la réforme sur les soins sans consentement qui prépare la destruction et la privatisation de la psychiatrie ;

 

-des salaires et des pensions permettant de vivre dignement ;

 

-des emplois qualifiés statutaires dans le public ou conventionnels dans le privé à temps plein, avec la fin de toute précarité ;

 

-l’amélioration de nos conditions de travail afin de remplir nos missions, de se réapproprier le contenu du travail sans y perdre la santé ;

 

-la prise en compte de la pénibilité dans nos métiers avec un départ anticipé à 55 ans à taux plein dans le public et le privé ;

 

-que cessent le harcèlement des syndicalistes et toutes les discriminations.

 

Le congrès appelle à lutter et à participer aux actions prévues :


-le 16 juin pour la reconnaissance des qualifications des personnels sociaux et éducatifs ;

-le 21 juin dans toute l’Europe, contre le projet Euro + ;

-le 27 juin dans la branche associative sanitaire et sociale.

 

La campagne confédérale sur la défense des services publics qui doit s’étaler sur les mois à venir, notamment une journée de mobilisation nationale d’actions interprofessionnelles ;

 

La bataille sur la loi de financement de la sécurité sociale dès la rentrée...

 

 

Pour cela :

 

-renforçons la CGT et marchons vers les 80 000 adhérents dans notre secteur ;

 

-appelons tous les salariés à voter CGT lors des élections professionnelles, notamment le 20 octobre 2011 dans la fonction publique. Voter CGT c’est donner de la voix et du poids à vos revendications et permettre d’inverser la logique destructrice en cours dans nos secteurs.

 

Ensemble, salarié-es de la santé et de l’action sociale, soyons ambitieux et offensifs pour gagner sur nos revendications.


http://www.sante.cgt.fr/spip.php?article5340

 

Commenter cet article

Michel J. Cuny 29/09/2011 21:18


Bonjour,
Peut-être certain(e)s d'entre vous nous connaissent-ils (-elles) Françoise Petitdemange et moi (cf. nos présences dans les congrès de la CGT : www.cunypetitdemange.sitew.com )
Pour ma part, je viens de publier un livre qui prend appui, pour sa première moitié, sur les auditions réalisées à propos du Médiator par la mission d’information du Sénat, et sur le rapport de
l’Inspection Générale des Affaires Sociales. La seconde moitié analyse les positions et le rôle des industries du médicament, et tout spécialement de Sanofi-Aventis, la multinationale française…
dans le contexte de la finance internationale.
Je vous laisse découvrir, si vous le souhaitez, les grandes lignes du contenu de cet ouvrage - qui me semble pouvoir être un véritable outil syndical -, à travers l’adresse internet ci-dessous.
N'hésitez pas à prendre contact avec nous.
Avec mes fraternelles salutations,
Michel J. Cuny
http://unesanteauxmainsdugrandcapital.hautetfort.com/