Brest (29) Médiator-Le Prix Tartuffe décerné à Irène Frachon

Publié le par sphab/cgt & associés

 

Brest (29)

Mediator. Le Prix Tartuffe décerné à Irène Frachon


110202-frachon.jpg

 

 

 

L'Observatoire de la censure vient de décerner son Prix Tartuffe 2010 à l'ouvrage du Dr Irène Frachon, "Mediator 150 mg. Combien de morts ?", paru le 2 juin, attaqué en justice cinq jours plus tard par le laboratoire Servier, entraînant la censure de son sous-titre.

 

>> Tous les articles du Télégramme sur le scandale du Mediator


Le 25 janvier, la cour d'appel de Rennes avait néanmoins donné raison à l'éditeur du livre (éditions-dialogues.fr), jugeant qu'il était bel et bien fondé à conserver la mention "Combien de morts ?", contrairement à ce qu'avait estimé un juge brestois. L'interdiction du sous-titre, sous astreinte de 50 euros par exemplaire distribué, avait obligé Charles Kermarec, éditeur, à placer des étiquettes autocollantes sur chaque livre et à le réimprimer.


Dans son arrêt de juin, le juge avait estimé que la mention "Combien de morts ?" jetait le "discrédit" sur l'image du laboratoire Servier, "entravant son activité".


Une chape de silence

 

Dans son livre, Irène Frachon revient, sous la forme d'un journal, sur toutes les étapes d'une enquête de trois ans qui l'a conduite à devenir l'une des protagonistes à l'origine du retrait de ce médicament, le 30 novembre 2009. Brisant la chape de silence entourant ce médicament en vente depuis 1976, Irène Frachon avait révélé ce "désastre sanitaire" qui, aujourd'hui, selon les estimations, aurait fait entre 500 et 2.000 morts et coûté entre 423 millions et 1,2 milliard d'euros de remboursement à la Sécurité sociale et aux mutuelles.


Créé en 2004, le Prix Tartuffe est décerné, chaque année, à un écrivain ou artiste victime de la censure.

 

 

 


source: letelegramme.com (mardi 1er février 2011)


 

Commenter cet article