Comité médical départemental (56). Plus de 750 dossiers bloqués

Publié le par sphab/cgt & associés

Comité médical départemental (56).

Plus de 750 dossiers bloqués

La carence actuelle du Comité médical départemental (CMD) risque de devenir très préjudiciable pour de nombreux agents et source de contentieux devant le tribunal administratif». Les syndicats CFDT Interco et CDFT Santé ont décidé de saisir le médiateur de la République par l'intermédiaire des députés et sénateurs du département. Ils dénoncent un «dysfonctionnement qui perdure depuis bientôt sixmois» au sein du CMD. Celui-ci est bloqué depuis la démission groupée des médecins, en décembre dernier. Ils réclament une revalorisation de leur indemnité de vacation fixée actuellement à 43,60EUR bruts de l'heure. Résultat: «Plus de 750 dossiers demeurent toujours bloqués au CMD du Morbihan», selon les syndicats. Le CMD est chargé d'émettre des avis (obligatoires) aux collectivités publiques sur les placements en congés pour maladies graves et maladies invalidantes des fonctionnaires, ainsi que sur leur réintégration. Les collectivités statuent ensuite par arrêtés individuels.

Enjeu financier important pour les malades

«Quatre-vingts dossiers, en attente de traitement, arrivent chaque mois. En ce moment, de nombreuses personnes attendent un reclassement. Impossible de statuer sur ces cas sans l'avis du comité. L'enjeu financier est important pour les malades», explique Laurence Dumas, secrétaire départementale CFDT Interco. «Nous souhaitons que tout le monde se remette autour de la table». L'Union fédérale des fonctionnaires et assimilés(UFFA) se réunit ce mois-ci, à Paris. Les difficultés morbihannaises seront à l'ordre du jour. «Les choses pourraient rapidement bouger», espère Laurence Dumas.

 

 


source: letelegramme.com (mercredi 11 mai 2011)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article