Déclaration de la Fédération Syndicale Mondiale sur la Libye

Publié le par sphab/cgt & associés

logofsm.jpg

 

 

Déclaration

de la Fédération Syndicale Mondiale

sur la Libye

 

 

110227-LIBYE.jpg

 

 

 

La Fédération Syndicale Mondiale condamne fermement le bani de sang en Libye, organisé par le régime de Kadhafi, un régime qui s'était allié avec les États-Unis et la Grande-Bretagne et qui a suivi un cours profondément antidémocratique en faveur du capital international.


Nous exprimons notre solidarité et soutien aux forces populaires qui luttent pour les droits du travail et les libertés démocratiques.


La lutte contre le régime de dictature de Kadhafi est une lutte contre sa politique, contre l'exploitation brutale, contre l'absence de libertés démocratiques, contre l'intervention impérialiste et le régime de la bourgeoisie.


Le sang des populations innocentes d'Afrique du nord est la semence pour un vrai changement démocratique si les dictateurs s'en vont en même temps que leur politique impérialiste.


Ce sang devrait être la semence pour un nouveau mouvement syndical de classe organisé dans ces pays, luttant du côté des travailleurs et de leurs droits.


La Fédération Syndicale Mondiale soutiendra cet effort par tous les moyens possibles.


Athènes le 23 février 2011.
Le secrétariat de la Fédération Syndicale mondiale

Commenter cet article

rodriguez 02/03/2011 10:20


Bonjour,

Je suis délégué avec deux autres camarades pour le Front Syndical de Classe au prochain congrès de la Fédération Syndicale Mondiale (FSM) qui se tient à Athènes à partir du 6 avril prochain.
Comme vous le savez bien pour les médias dominants mais également malheureusement pour le mouvement syndical lui-même, les choses sont entendues : la FSM c'est fini, elle n'existe pas!
Nous souhaitons donc en direct d'Athènes envoyer des informations sur ce qui se passe dans le congrès, qui est représenté, prendre des contacts avec un certain nombre de délégations ... et
souhaitons que ces informations puissent être au maximum relayé dans notre pays.
Cela afin de briser l'omerta régnante en la matière!
Connaissant votre engagement dans le combat de classe nous souhaiterions que ces infos soient relayées de votre côté.

Voilà,
recevez chers camarades nos fraternelles salutations

Gilbert Rodriguez