Ehpad. «Les résidants n'auront plus le choix de leur médecin»

Publié le par sphab/cgt & associés

Ehpad.

«Les résidants n'auront plus le choix de leur médecin»

 

Des professionnels de santé s'inquiètent de l'évolution actuelle du système de soins en Établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes(Ehpad). Un décret du 31décembre dernier instaure le contrat Ehpad. «Contrat que le gouvernement veut imposer aux médecins pour qu'ils puissent continuer à soigner leurs patients en Ehpad», expliquent des professionnels de santé, réunis, jeudi, à Languidic en présence du vice-président national de MG France et du président du syndicat des Généralistes intervenant en Ehpad.



«Absurdité»

Selon eux, «les personnes âgées n'auront plus le libre choix de leur médecin et les autres acteurs de proximité seront remplacés. C'est déjà le cas pour les infirmiers remplacés par des salariés. L'objectif principal étant de réduire les coûts». «Ces mesures ont fait la preuve de leur absurdité. Elles ont déjà entraîné une gabegie financière et sont rejetées par l'ensemble des personnes concernées: directeurs d'établissement, médecins coordonnateurs. Elles ne tiennent pas compte de la grande réactivité des libéraux, de leur disponibilité et de leur capacité à se concerter pour le bien des malades, sans parler bien évidemment de la dimension humaine», rapportent les représentants de MG France en Bretagne.



«Restructurer» le secteur ambulatoire

Ils demandent que «les ressources disponibles pour organiser les soins dans ces établissements soient affectées directement à la restructuration du secteur ambulatoire. Cela sous forme de forfaits pour les libéraux concernés de façon à ce qu'ils organisent eux-mêmes la coordination des soins à partir d'un cahier des charges qu'ils sont prêts à élaborer et dont l'axe principal doit être le service médical rendu à la population».

 

 


source: letelegramme.com (lundi 21 mars 2011)

Commenter cet article