France/ Appel contre la réhabilitation du collaborateur Louis Renault

Publié le par sphab/cgt & associés

France/ Appel contre la réhabilitation du collaborateur Louis Renault

 

 

Les actions contre la révision de l’ordonnance n° 45-68 du 16 Janvier 1945 et contre les tentatives de réhabilitation morale de Louis Renault, auxquelles participe notre association « Esprit de Résistance », se poursuivent, mais nous avons eu quelques soucis informatiques qui ont retardé les nouvelles.

 

  1. Sur le plan juridique, (résumé d’un « non-juriste ») :

 

Les petits-enfants de Louis Renault ont assigné l’Etat devant le Tribunal de Grande Instance de Paris le  9 mai 2011.

 

3 organismes, la fédération des métaux CGT, notre association Esprit de Résistance et la FNDIRP sont des intervenants volontaires aux côtés de l’Etat contre les petits-enfants de Louis Renault

 

Les petits-enfants de Louis Renault ont mis en œuvre la Question Prioritaire de Constitutionalité (QPC)

 

Il y aura une audience  du Tribunal de Grande Instance de Paris le 14 décembre à 11 heures.
Cette audience devrait être publique et nous y serons présents. Le sujet est compliqué : le Tribunal doit se prononcer sur sa compétence. S’il se déclare incompétent, l’affaire est probablement renvoyée vers le Tribunal Administratif (conflit entre des plaignants et l’Etat). S’il se déclare compétent, alors le Tribunal doit décider s’il transmet ou non la QPC. Cette audience peut donc évoluer de diverses façons : soit rester de pure procédure, soit aborder les sujets au fond, ou du moins commencer à le faire. Ce n’est très probablement qu’une étape dans un « jeu de l’oie » judicaire.

 

  1. Sur le plan des actions, les diverses associations engagées dans l’action continuent à faire connaître cette tentative des petits enfants de Louis Renault, encore pas assez connue

 

Guy Poussy, Annie Lacroix-Riz, André Gérin, (Aimé Halbeher était indisponible) ont rencontré Bernard Accoyer, président de l’Assemblée Nationale le 30 novembre, pour l’informer des derniers développements.

 

La Fédération de la Métallurgie CGT a lancé un « Appel contre la réhabilitation de Louis Renault », et organisé une conférence de presse  le 23 novembre qui a eu des échos dans plusieurs journaux, et qui recueille de nombreuses signatures dans le monde syndical et largement au delà. Plusieurs membres de notre association ont participé à cette réunion et sont signataires de cet appel.

 

A côté de l’appel de la CGT, notre association lance un « Appel pour la fidélité à l’œuvre de la Libération », dont vous trouverez ci-joint d’une part le courrier d’introduction et d’autre part le texte de l’appel. Il sera mis en ligne la semaine, ce qui permettra sa signature électronique. Cet appel touche au fond du problème, maintenant que les petits-enfants de Louis Renault ont dévoilés leurs véritables objectifs, et pas seulement au traitement de l’information, comme l’avait fait notre pétition du printemps. Il a vocation à rassembler des personnes d’horizons très divers, dans l’esprit de la Résistance.


Merci de diffuser et relayer cet appel autour de vous.

 

Marc Lacroix

 

<marc.lacroix@espritderesistance.fr>

Publié dans Mémoire- Histoire

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article