Guémené-sur-Scorff (56)-« Défendre le service public de santé en centre Bretagne »

Publié le par sphab/cgt & associés

 

logo_ouestfrancefr-copie-2.png

jeudi 08 juillet 2010


Guémené-sur-Scorff (56)

« Défendre

le service public de santé

en centre Bretagne»

 

« La disparition du secteur sanitaire n° 8 serait programmée par le nouveau directeur de l'Agence régionale de santé et ce serait de mauvais augure pour le centre Bretagne, estime le syndicat CGT de l'hôpital local. Aujourd'hui, le seul effet palpable du secteur sanitaire n° 8 est d'avoir servi de justification à la fusion des hôpitaux de Loudéac et Pontivy ; fusion qui s'est accompagnée d'une diminution de l'offre de soins et d'une suppression de plusieurs dizaines de lits hospitaliers ».


Toujours selon la CGT, pour ce qui concerne l'hôpital et la maison d'accueil spécialisée de Guémené, le secteur sanitaire n° 8 « c'est le changement de prestataire pour l'entretien du linge ; la multiplicité des financeurs ».

Par ailleurs, pour le syndicat, la mise en place de la loi Bachelot « ne simplifie pas la situation en scindant les Ddass en deux ». Cette loi, « c'est aussi des possibilités d'intervention moindres pour les élus de la population et ceux des personnels. Les conseils de surveillance des établissements ne voteront plus les budgets ni le tableau des effectifs ».


Pour la CGT, « organiser la défense du service public de santé en centre Bretagne, c'est d'abord défendre l'autonomie de chaque établissement, construire une communauté d'établissements « fédérative » en centre Bretagne, compatible avec les départements environnants ».

 

 


source: ouestfrance.fr (jeudi 8 juillet 2010)


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article