Jeudi 11 mars 2010-Le Syndicat CGT des Résidences Maréva appelle les personnels à voter

Publié le par sphab/cgt & associés

Jeudi 11 mars 2010

Elections pour le renouvellement des représentants du personnels au CTE et aux CAPL

des Résidences Maréva-Maisons de retraite de Vannes

 


DES ÉLUS CTE/CHSCT/CAPL

QUI COOPÈRENT POUR DÉFENDRE NOS INTÉRÊTS, C’EST POSSIBLE !!

 

syndicat-porte-parole.jpg 

Le Syndicat CGT a bataillé sur le plan syndical pour obliger la direction des résidences MAREVA à mettre en place un CHSCT. Il a fallu l’intervention de l’Inspecteur du Travail pour faire appliquer la loi par la Direction.


Au CHSCT, vos représentants CGT se sont préoccupés de défendre votre santé, votre sécurité et vos conditions de travail. Avec ces nouvelles élections vous avez la possibilité d’envoyer une majorité d’élus CGT du personnel en CTE et en CAPL.


Les élu(e)s CGT des résidences MAREVA  font ce qu’ils disent et ils disent ce qu’ils font. Ils ne changent pas d’étiquette : Ils étaient « CGT » en 2007, Ils sont « CGT » en 2010.

 

 

Les représentants CGT se sont battus pour obtenir:

  • le versement de la prime de service aux agents contractuels, en CDD et en CDI,
  • la suppression des journées coupées mises en place à MAREVA  dont l’amplitude est  illégale car supérieure à 10 h30,
  • la titularisation des agents contractuels employés à titre permanent  qu’ils soient en CDI ou CDD successifs
  • le respect des droits syndicaux

 

Sur chacun de ces points, la Direction  fait appel systématiquement des jugements obtenus par la CGT, car elle sait bien qu’il est impossible financièrement  pour un syndicat de payer des frais d’avocat en cour d’appel, à Nantes et à Paris… 


Dans le but d’affaiblir le syndicat CGT des résidences MAREVA, la direction n’a pas hésité à mettre en cause personnellement et de façon calomnieuse le secrétaire général du syndicat CGT en faisant un signalement auprès de la DDASS et du Procureur de la République.

 

 

En votant CGT, jeudi 11 mars prochain, nous élirons des représentants

qui agiront pour défendre nos droits pour :

 

- l’assimilation de toute absence autorisée à une journée de travail effectif de 7h36 pour le calcul des droits à RTT (pour un agent de jour à temps plein),

 

- la suspension du dispositif dit « de promotion de la bientraitance » dans l’attente de l’expertise demandée par le CHSCT : la remise en question de la fiche de signalement et de la Charte de la Bientraitance qui transfèrent sur le personnel le manque de moyens humains pour dispenser des soins de qualité

 

- la transparence et la présentation au CTE des critères de répartition de la prime de service,

 

- la mise en place d’un plan de formation massif des ASHQ effectuant les soins pour leur permettre d’accéder à la qualification d’AS ou d’AMP et ainsi mettre un terme aux glissements de tâches AS/ASHQ,

 

- la mise en place d’une commission de formation au sein du CTE chargée de participer à l’élaboration du plan de formation avec l’administration,

 

- la restauration d’un système de notation conforme à la réglementation,

 

- la possibilité effective de demander une révision de sa notation (note chiffrée et appréciation littérale) après avis de la CAPL,

 

- la mise en place de tableaux d’avancement de grade fondés sur l’égalité et l’équité entre les agents.

 

Le jeudi 11 mars 2010

 

Ensemble, votons cgt

 

 

 

Appel du SPRM/CGT du 22/02/2010

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article