L'insupportable pression sur France 2 (SNJ-CGT)

Publié le par sphab/cgt & associés



L’INSUPPORTABLE PRESSION SUR FRANCE2 !

 

logo_snj.jpg

 

La liberté d’information est gravement menacée depuis qu’a éclaté l’affaire « Un oeil sur la Planète « …

De quoi s’agit-il ? Lundi 3 octobre dernier, France2 diffuse dans l’émission « Un oeil sur la Planète », présentée par Etienne Leenhardt un reportage de deux heures consacré à la question : « Un Etat Palestinien est-il possible ? ».

En cinq jours seulement, la chaine de service public reçoit pas moins de 800 mails de protestations diverses, beaucoup émanant de gens qui, à la lecture des contenus, n’ont même pas vu l’émission ! Le médiateur est débordé par une campagne honteuse de calomnie qui attaque les journalistes de l’émission.

Selon son rédacteur en chef, des insultes et même des menaces à l’encontre du présentateur sont proférées.


Enfin, le CRIF s’en mêle, évoquant à propos du reportage, « une émission partiale, caricaturale, antisémite et qui ridiculise l’Etat israélien ».

Le CRIF demande (exige !) d’être reçu rapidement par le président de France télévisions. Ainsi que l’Ambassade d’Israël qui a tenté sur un site internet (JSS) de démontrer les erreurs des journalistes de France2 sans y parvenir sous le titre « Deux yeux sur la ¨Planète ».

Le pire c’est que France télévisions a décidé de recevoir dés le 20 et 23 octobre les assaillants de la liberté d’information !

Du coup, la Représentation Palestinienne en France demande à son tour à être reçu par le PDG nommé par Sarkozy ! La boite de Pandore est ouverte…


Heureusement la contre-attaque démocratique s’organise : un Collectif de 55 organisations ( partis politiques, syndicats dont la CGT et des associations) se crée spontanément le « Collectif National pour une Paix Juste et Durable entre Palestiniens et Israéliens ». Ce Collectif lui aussi demande audience auprès de la direction de France télévisions.

Au sein de France télévisions, le directeur de l’information du service public s’est déclaré devant l’AG de la rédaction « solidaire des journalistes accusés et derrière l’émission » ;


Le CRIF demande (exige !) d’être reçu rapidement par le président de France télévisions. Ainsi que l’Ambassade d’Israël qui a tenté sur un site internet (JSS) de démontrer les erreurs des journalistes de France2 sans y parvenir sous le titre « Deux yeux sur la ¨Planète ».

Le pire c’est que France télévisions a décidé de recevoir dés le 20 et 23 octobre les assaillants de la liberté d’information !

Du coup, la Représentation Palestinienne en France demande à son tour à être reçu par le PDG nommé par Sarkozy ! La boite de Pandore est ouverte…


Heureusement la contre-attaque démocratique s’organise : un Collectif de 55 organisations ( partis politiques, syndicats dont la CGT et des associations) se crée spontanément le « Collectif National pour une Paix Juste et Durable entre Palestiniens et Israéliens ». Ce Collectif lui aussi demande audience auprès de la direction de France télévisions.


Au sein de France télévisions, le directeur de l’information du service public s’est déclaré devant l’AG de la rédaction « solidaire des journalistes accusés et derrière l’émission » ;

Mais cette promptitude à recevoir les plaignants du CRIF et de l’Ambassade d’Israël passe pour un demi-désaveu aux yeux de certains journalistes …


Devant ce harcèlement insupportable de la part d’un groupe communautaire –quel qu’il soit d’ailleurs- le syndicat SNJ-CGT demande à la profession de manifester d’abord son soutien aux journalistes de France2 et à tous les opposants à la liberté de la presse de cesser de dicter sous la menace aux journalistes ce qu’ils ont à dire ou à écrire.


Notre profession doit combattre toutes les atteintes à la liberté de l’information !

 

Montreuil, le 12 octobre 2011

 

 



source-snj-cgt

Commenter cet article