L'Union Locale CGT "historique" du Douaisis soutient Jean-Pierre Delannoy pour le 49ème Congrès.

Publié le par sphab/cgt & associés

L’Union Locale CGT « historique » du Douaisis soutient Jean-Pierre Delannoy pour le 49ème congrès

 

Je t'aime moi non plus. L'union locale des syndicats CGT de la rue des Vierges fait un croche-pied à Bernard Thibault, le premier fédéral. « À l'unanimité, l'assemblée générale de l'union locale CGT historique du Douaisis soutient la candidature de Jean-Pierre Delannoy pour le 49e congrès de la CGT qui se déroulera à la mi-décembre à Nantes », annonce Philippe Nalewajek. Nouveau coup de pied de l'âne donné à l'autre CGT locale, celle d'Yves Quignon, proche de Bernard Thibault. Le candidat des putschistes est un homme qui traîne souvent ses guêtres dans les entreprises du Douaisis, un Valenciennois qui eut pour ami Jacques Leclercq : Jean-Pierre Delannoy. « Nous le connaissons bien puisqu'il est issu de nos rangs et qu'il est constamment sur le terrain, auprès et avec les travailleurs en lutte pour la défense de leurs emplois, leurs entreprises, leur pouvoir d'achat et la conquête de nouveaux acquis. Partout dans nos entreprises, les militants CGT feront appel aux syndiqués et aux sympathisants pour signer la pétition d'appel au soutien de cette candidature tout en sachant que notre engagement ne fait que commencer au travers du débat national qui sera ouvert sur les valeurs et les orientations qui doivent être défendues par la première organisation syndicale de France. » Que l'autre union locale, celle proche du « soleil » se le tienne pour dit.

 


Article publiée le jeudi 5 novembre 2009 sur le site lavoixdunord.fr

http://www.lavoixdunord.fr/Locales/Douai/actualite/Secteur_Douai/2009/11/05/article_les-sourires-de-gayant.shtml



 

Publié dans cgt

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article