La Mutuelle familiale condamne une mesure « injuste, incohérente et inefficace »

Publié le par sphab/cgt & associés

La Mutuelle familiale condamne une mesure « injuste, incohérente et inefficace »

logo_mutu2011.png

 

 

 

« Vent debout contre le doublement de la taxe sur les contrats santé solidaires et responsables », la Mutuelle familiale condamne dans un communiqué une mesure « injuste, incohérente et inefficace » qui va barrer l’accès aux soins à beaucoup de patients.


Car la décision gouvernementale « conduirait à multiplier par 20 les taxes sur les garanties mutualistes depuis 2008 » explique le conseil d’administration de la mutuelle. Ce que les familles, notamment les plus modestes, ne peuvent supporter.


Le conseil d’administration de la mutuelle s’oppose donc à la création de cet « impôt sur la maladie » qui toucherait tous les « Français dès 2011, à hauteur d’1,2 milliard d’euros. Ils dénoncent le fait que « la Mutuelle soit considérée comme une variable d’ajustement financier, comme un collecteur d’impôt pour le compte de l’Etat, et non comme un acteur responsable dans l’organisation de la protection sociale et de l’accès aux soins. La taxe prélevée serait en effet d’un "montant 6 fois supérieur à la taxation demandée aux hauts revenus" dans le plan de rigueur ».

La Mutuelle Familiale demande ses adhérents de « faire connaître dès maintenant leur mécontentement aux députés et sénateurs de leur circonscription, en leur demandant de s’opposer au vote de cette loi. »
Elle les appelle « à participer à la journée d’action du 11 octobre décidée par les organisations syndicales et dont les revendications portent notamment sur le retrait de cette taxe scélérate, injuste et dangereuse pour la santé des citoyens ».

 

 

Non à la taxe sur la santé qui dégrade l'accès aux soins !

111002-2011_petition-copie-1.gifAprès une campagne de protestation contre la hausse de la taxe sur les mutuelles, la Mutualité Française lance une nouvelle campagne de mobilisation pour la défense de l’accès aux soins pour tous et appelle à la signature d’une pétition en ligne sur www.mutualite.fr

 

 

 


source: viva.presse.fr  (mercredi 7/09/2011)

Commenter cet article