Lorient (56)-CGT-Plusieurs fers au feu

Publié le par sphab/cgt & associés

Lorient (56)

CGT. Plusieurs fers au feu

 

110909-LT.com-RENTREE-UD56.jpg

 

 

Les militants CGT du Morbihan - 100 délégués pour 72 syndicats d'entreprises et d'établissement public - ont fait leur rentrée, hier, à l'espace Courbet. À l'ordre du jour, de nombreux sujets d'inquiétude et de mécontentement. À commencer par la «règle d'or» sur les finances publiques voulue par le Président de la République. «À nos yeux c'est une règle de plomb qui privera les prochains gouvernements de toute marge de manoeuvre dès que l'urgence sociale se fera sentir», dénonce Bruno Bothua, secrétaire départemental de l'Union départementale. La taxation des contrats de mutuelle santé pour combler les déficits n'est pas non plus du goût du syndicat. Et de prédire dès à présent un retournement de situation. «Certains hommes politiques ont réussi à faire changer la loi sur les parcs de loisirs à thème. Il n'y a aucune raison que nous ne réussissions pas à faire de même sur cette question qui pénalisera en premier lieu les foyers les plus modestes».

Manif devant les prud'hommes

En ce début septembre, la CGT a également décidé de venir en soutien aux emplois de vie scolaire. Le 15 septembre, elle déposera devant le conseil des prud'hommes, afin d'obtenir réparation, quinze dossiers concernant des personnes qui n'ont pas vu leur contrat de travail renouvelé. «Sur l'ensemble du département, ce sont au total près de 200 emplois de ce type qui ont été ainsi supprimés. En face, ce sont autant d'établissements scolaires dont l'organisation a été totalement bouleversée», affirme la CGT. Ce même jour, un rassemblement sera organisé devant la juridiction pour refuser les 35 EUR désormais réclamés à chaque justiciable souhaitant saisir les conseillers prud'homaux. Enfin, la CGT fourbit ses armes pour les deux prochains rendez-vous nationaux fixés les 27septembre et 11octobre. Le premier intéressera au premier chef l'Éducation nationale, le second, les salariés et les retraités du public et du privé.

 

 

 


source: letelegramme.com (vendredi 09 septembre 2011)

 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article