Lorient(56) Retraites-Les lycéens devancent leurs aînés

Publié le par sphab/cgt & associés

Lorient (56)

Retraites-Les lycéens devancent leurs aînés

 

101002-LYCEENS-LORIENT.jpg

 

Entre 200 et 300 lycéens issus des différents établissements de du pays de Lorient sont descendus, hier, dans la rue, pour dire «non»... à la réforme des retraites. A 13 h, trempés jusqu'aux os, ils ont battu en... retraite.


Certains y voient là la main des syndicats ou à tout le moins celle des parents fortement impliqués dans le bras de fer avec le gouvernement au sujet des retraites. Toujours est-il que, hier matin, à l'image de ce qui s'était passé la veille, entre 200 et 300lycéens venus de Lanester, Hennebont, de Port-Louis et de Lorient ont semé une jolie pagaille dans les rues de la ville. Mais contrairement à l'épisode précédent, il n'y pas eu d'échauffourées avec les forces de l'ordre. Comme leurs aînés qui devraient faire de même aujourd'hui, les jeunes manifestants entendaient dire «non» à la réforme des retraites. «Ce qui se passe est grave. Si on ne bat pas aujourd'hui pour notre avenir,qui le fera?» s'interroge Kevin, qui visiblement a bien appris sa leçon.

«La jeunesse en a marre»

«Ben moa M'sieur, j'sais pas trop pourquoi je suis là. C'est un pote qui m'a dit de venir. Sûr qu'on va tout casser», confie Sam. «T'es ouf. On n'est pas là pour ça. Et puis faut qu'on rentre de bonne heure à Hennebont», lui rétorque David. «Ah vous êtes journaliste. Eh bien les gens doivent savoir que la jeunesse en a marre et qu'elle n'a pas l'intention de se laisser faire», hurle Cyndie. «Mais, je croyais que l'on était là pour les retraites», relève Anna. «C'est pareil», balance Cyndie. Partis de l'esplanade du lycée Colbert, où ils étaient réunis depuis plus d'une heure, les lycéens ont rejoint sous une pluie battante et au pas de charge le lycée Dupuy-de-Lôme. Puis ils ont rallié l'hyper-centre, avant de disparaître par petites grappes dans la nature, rincés comme pas un. A 13 h, il n'y avait plus une seule trace de leur manifestation, qui est la seule à s'être déroulée en Bretagne sur ce thème.

 


source: letelegramme.com (samedi 2 octobre 2010)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article