Plouay (56) Accueil médicalisé. Le foyer dans la tourmente

Publié le par sphab/cgt & associés

Plouay (56)

Accueil médicalisé. Le foyer dans la tourmente

 

Les salariés du foyer d'accueil médicalisé de Plouay se mobilisent mardi contre une situation de «maltraitance institutionnelle».

Le foyer (35 salariés) est clairement «menacé de fermeture» selon la CFDT. En cause: le déficit structurel, qui continue de s'aggraver (252.000€ cumulés depuis 2006): «Nous avons été reçus début septembre, sans suite. On n'en peut plus d'entendre les promesses toujours reconduites!», se défend Didier Lestang, secrétaire départemental de la CFDT Santé sociaux du Morbihan.

«Jamais je ne démissionnerai»


La direction assure pourtant entendre que le dossier est sur la bonne voie mais n'accepte pas l'attitude des salariés. «Je n'ai pas aimé leur démarche mettant en doute l'assurance d'un service minimum dans le cadre de leur mobilisation. C'est inacceptable! Heureusement, ils ont changé d'avis dans la journée d'hier. Et pour répondre aux interrogations, le foyer ne fermera pas ses portes. Néanmoins, pour travailler de manière sereine, nous avons besoin de cinq personnes. Nous respectons le calendrier», explique Jean-Rémy Kervarrec, président du Groupement d'intérêt public, organisme gestionnaire de la structure... «Et pour répondre à ceux et celles qui me demandent: ? Si rien ne bouge, vous démissionnez??, j'annonce que jamais je ne démissionnerai!», a-t-il ajouté.


Une journée d'action


Pour la CFDT, syndicat majoritaire: «On a accepté le service minimum mais rien n'avance sur le manque de moyens en personnels». D'ores et déjà, plusieurs actions sont prévues, mardi, dès 7h, à Caudan. Une rencontre est prévue à Plouay avec Jean-Rémy Kervarrec. Une opération escargot prendra la direction de Vannes pour une demande de rendez-vous avec le préfet.


Maël Fabre



Source : letelegramme.com ( vendredi 17 septembre 2010)

Commenter cet article