Pontivy (56). 4.500 manifestants pour le retrait de la contre-réforme des retraites : les lycéens se joignent au mouvement

Publié le par sphab/cgt & associés

Pontivy (56).

4.500 manifestants pour le retrait de la contre-réforme des retraites

les lycéens se joignent au mouvement (letelegramme.com)

 

Les cordes vocales soumises à rude épreuve, beaucoup de lycéens ont donné de la voix hier. C'est notamment grâce à eux que la manifestation a dépassé la barre des 4.000 contestataires.


101012-PONTIVY.jpgLes personnels soignants en lutte du Centre Hospitalier Centre-Bretagne


«Si ça se trouve, à 100 ans, on travaillera encore». Pierre, 16 ans, en seconde au lycée Loth, a la langue bien pendue et la blagounette facile. N'empêche, comme pas mal de ses copains, hier, il est descendu dans la rue. On y voyait même quelques ados en costard. «La retraite, c'est hyper loin pour nous, on ne sait même pas ce qu'on va faire comme études, alors comme métier encore moins». Il se verrait quand même partir à la retraite à 60ans. «Entre 55 et 65 ans ce serait bien», commente Typhaine, une de ses camarades de classe. Plus que pour des retraites qui peuvent leur sembler bien lointaines, les lycéens plaident déjà pour avoir un boulot au sortir de leurs études. «On est là pour se faire entendre, enchaîne Maëva. Mes parents me disent même d'aller manifester». Et à demi-mot, ils évoquent la pénibilité, jurant qu'un agriculteur où un artisan doit partir à la retraite avant les «bureaucrates enfermés dans leurs bureaux».

«On est plus que concernés»

«Révoltés» à l'idée d'être une génération sacrifiée, ces lycéens sont persuadés que si les jeunes s'y mettent, ils peuvent faire bouger les choses. «Nous, on risque de travailler dans le bâtiment, donc c'est important de maintenir cet acquis de la retraite à 60ans. Laretraite, ça a beau être loin, ça nous touche directement, on est plus que concernés. Car on n'est pas des machines et un jour il faudra aussi qu'on ait droit à une retraite», soutient Vincent, en terminale bac pro au lycée du Blavet. Les bahuts se sont vidés de leurs élèves, hier matin, public comme privé. Les syndicats appellent de leurs voeux les lycéens à revenir manifester dès samedi. Ce qui sera moins facile pour certains qui n'habitent pas à Pontivy. La barre des 4.500 manifestants restera une référence difficile à franchir.  

 

Antoine Besnard

 


source: letelegramme.com (13 octobre 2007

 

Pontivy (56)

Retraites : entre 4 500 et 5000 personnes dans les rues  (ouestfrance.fr)

Depuis 10 h ce mardi 12 octobre 2010, le rassemblement contre le projet de réforme des retraites va bon train. Le mouvement ne s'essoufle guère à Pontivy. Entre 4500 et 5000 personnes, contre 3200 lors de la dernière journée, terminent leur marche vers la Plaine actuellement. Parmi elles, des lycéens d'établissements public et privé moins présents jusque là.

 


source: ouestfrance.fr (mardi 12 octobre 2010)


Commenter cet article