Retraite : poursuivre l'action pour le retour de la retraite à 60 ans.

Publié le par sphab/cgt & associés

Retraite : poursuivre l'action pour le retour

de la retraite à 60 ans.

 

 

retraite-a-60-ans.jpg

 

 

Le candidat socialiste à la présidentielle vient d’indiquer que, s’il est élu, il ne rétablira pas l’âge légal de la retraite à 60 ans. La droite et le patronat, eux, poussent leur avantage pour en demander plus, reculer plus encore l'âge de la retraite et baisser le niveau des pensions des futurs retraités.

Selon le Hollande, seuls les salariés ayant commencé à travailler à 18 ans et cotisé 41,5 ans pourraient partir à 60 ans. « Ceux qui n’ont pas la durée de cotisations ne le pourront pas », a-t-il insisté.

Ce discours n’est pas entendable !

  • => Premièrement parce que c’est grosso-modo la situation actuelle : les carrières longues peuvent déjà partir à 60 ans.
  • => Deuxièmement parce que c’est la condamnation de tout ceux qui ont fait quelques années d’études après le BAC, c'est-à-dire aujourd’hui quasiment tous les bacheliers. En effet, expliquer que « Ceux qui n’ont pas la durée de cotisations » ne pourront pas partir en retraite à 60 ans: c’est interdire la retraite à 60 ans à l’immense majorité des moins de 40 ans.
  • => Troisièmement parce qu’elle condamne particulièrement les femmes, qui ont dû s’arrêter de travailler quelque années, qui n’ont pas la durée de cotisation nécessaire, et qui sont déjà contraintes à aller jusqu’à 67 ans.

A la CGT nous avons contribué à mettre 3 millions de personnes dans la rue à l’automne 2010 pour défendre la retraite à 60 ans,... et ce serait pour en arriver là ? Impensable !

La protection sociale, dont la santé et la retraite, sont la préoccupation majeure de 40% des Français, selon un sondage OpinionWay publié le 25 novembre. Suivent le pouvoir d’achat (39%) et l’emploi (28%). La dette et les déficits (30%) et la sécurité loin derrière avec 18%.

A la CGT, il est pour nous évident qu'après ce qui s'est passé dans notre pays et compte tenu de ce qu'est la réalité du marché du travail aujourd'hui - record du chômage des plus de 50 ans et record du chômage des moins de 25 ans - il faut rétablir le droit au départ a la retraite a 60 ans.

 

 

Commenter cet article