Vannes(56) Chambre de métiers du Morbihan : le syndicaliste n’a pas diffamé l’ex-cadre de direction

Publié le par sphab/cgt & associés

Vannes(56)

Chambre de métiers du Morbihan : le syndicaliste n’a pas diffamé l’ex-cadre de direction

Une cinquantaine de salariés de la chambre de métiers ont débrayé, hier, à l’appel de la section CGT. Le mouvement avait pour but de soutenir le délégué du syndicat, poursuivi pour diffamation par un ex-cadre de direction, licencié le 30 septembre dernier. Le délégué a été relaxé et l’ex-secrétaire général adjoint de la chambre, débouté.


Il avait assigné le cégétiste, enseignant au CFA, à la suite d’une lettre de dénonciation, adressée par la section syndicale au préfet pour dénoncer les « dysfonc-tionnements et les manquements au règlement de la chambre », établissement public dont la tutelle est exercée par les services de l’Etat.


Le syndicaliste, très affecté par la procédure, a vu dans cette décision une « réhabilitation de l’action de sa section. »


En cette période électorale - les artisans sont appelés à voter pour un nouveau bureau d’ici le 13 octobre - la CGT a réclamé, de la part de la future équipe dirigeante « une réorganisation des services, la réhabilitation des agents déclassés et l’instauration d’un vrai dialogue social. » Un nouveau président doit être élu le 10 novembre et la présidente en exercice n’a pas achevé son mandat. Elle a démissionné le 30 septembre, provoquant un intérim. La CGT a regretté que « le climat délétère de peur, entretenu ces dernières années, ait découragé certains salariés de manifester. »



Source : ouestfrance.fr (jeudi 7 octobre 2010)

Commenter cet article