Vannes (56)-"La mobilisation ne faiblit pas " selon les syndicats

Publié le par sphab/cgt & associés

Vannes (56).

"La mobilisation ne faiblit pas" selon les syndicats


Pour les syndicats, la mobilisation contre la réforme des retraites ne faiblit pas. Ce samedi, ils comptaient 18 000 personnes dans les rues de Vannes quand la police en annonçait 5 000.


101016-VANNES-2.JPG  Dans les luttes des alliances se nouent (photo SPRM/CGT)


La mobilisation contre la réforme des retraites ne faiblit pas dans les rues de Vannes. Sous le soleil, les manifestants étaient encore nombreux ce samedi matin à contester la réforme des retraites. Satisfaits, les syndicats annoncent 18 000 personnes dans le cortège. La police pour sa part en a recensé 5 000. Week-end oblige, le défilé était aussi plus familial qu'à l'accoutumée.


Ambiance familiale


Mobilisés depuis cinq jours, lycéens et étudiants gonflaient les rangs, en tête du défilé. "Sarko t'es foutu, la jeunesse est dans la rue", continuaient-ils à scander.


Dans le cortège, les enfants étaient aussi de la partie, en poussettes ou trottinettes. Beaucoup de familles avaient fait le déplacement pour protester auprès des syndicats, retraités, employés du public et du privé....


Partis du port, les manifestants ont suivi le parcours habituel pour se réunir sur le parvis de l'hôtel de ville. Là, les poumons s'en sont donné à coeur joie pour reprendre les revendications sur des airs populaires. "Des jeunes dans la galère, les vieux dans la misère : de cette société-là, on n'en veut pas."


Prolongation


Alors que le plus gros du cortège restait là à écouter les discours de l'intersyndicale, entre 100 et 200 manifestants sont sortis des rangs. A l'appel de FO, Sud éducation, du mouvement Résistance ou encore des Anars, ils ont continué à défiler entre le rond-point du Palais des arts et celui de Pompidou, dans le but de perturber la circulation. Les policiers, qui les encadrait, avaient anticipé et fermé les routes aux véhicules en amont.


Tous se sont donné rendez-vous mardi 19 octobre pour une nouvelle manifestation qui partira à 10h de l'esplanade de la Rabine, à Vannes.

 

 

 


source: lemensuel.com (samedi 16 octobre 2010)

Vannes (56)

Forte mobilisation familiale pour les retraites

 

101016-VANNES-3--OF-.jpg

 

 

La mobilisation est forte à Vannes ce matin.


Les manifestants, 5 000,(selon la police) -18.000 (selon les syndicats) sont descendus dans la rue pour manifester contre la réforme des retraites et pour une « société plus juste et plus encourageante », comme en témoignait un père de famille.


Cette manifestation est en effet très familiale : les ados défilent avec leurs parents ; d’autres poussent les poussettes de jeunes enfants…Ils sont plus nombreux que les fois précédentes.


Les drapeaux des syndicats majoritaires flottent au vent sur le ciel bleu, ceux aussi d’établissements de santé, de l’automobile, de la fonction publique, de l’enseignement…


Les lycéens aussi


Les jeunes, comme ils l’avaient annoncé, étaient aussi de la partie en tête de cortège. Cela fait trois jours qu'ils sont entrés dans le mouvement.


Les slogans contestataires habituels se font toujours entendre mais certains arrondissent les angles : « Il faut bien une réforme mais pas comme ça. Plus douce. »


Des mouvements qui se disent apolitiques et hors sentier syndical sont aussi entrés dans la danse comme Résistance 56, créée il y a quinze jours. «Les syndicats ne proposent rien, ça n'avance pas. Ils sont figés.»


Sur la paille


Originalité aussi pour ces trois jeunes nolfféens, agriculteurs, qui lancent joyeusement de la paille sur les manifestants « pour ne pas finir sur la paille ! »


Le long et pacifique cortège, moins fourni qu’il y a quinze jours, est toujours dans la rue et s’apprête à redescendre vers le port.

 

 

 


source: ouestfrance.fr (16/10/2010)

 

Commenter cet article