Vannes (56). Plus de 11.000 manifestants dans les rues

Publié le par sphab/cgt & associés

Vannes (56).

Plus de 11.000 manifestants dans les rues

 

Les lycéens ont incontestablement grossi les rangs de la manifestation qui s'est terminée vers 12 h 30. Les syndicalistes annoncent 18.000 manifestants, environ 5.000 selon la police et 11.000 selon notre comptage. En tête de cortège, les lycéens ont vibré au rythme des slogans.

 

 

 

 


source: letelegramme.com (mardi 12 octobre)


 

 

 

Vannes (56)

 

Retraites. 11.000 personnes et plus de 200 lycéens

 

Le point fort de cette nouvelle journée de manifestation est la mobilisation des lycéens. Hier, à Vannes, ils sont venus en masse rejoindre le long cortège de manifestants.


Ils étaient plus de 18.000 selon les syndicalistes, 5.000 selon la police et 11.000 selon notre comptage à battre le pavé dans les rues de Vannes, hier. Dès 9h, les lycéens du lycée Lesage à Vannes ont investi les couloirs de leur établissement scolaire pour «faire bouger» les autres lycéens déjà en cours à cette heure de la matinée. Vers 10h, ils ont rejoint le cortège sur le port. Pendant plus de deux heures et demie, les lycéens ont animé le cortège sur un parcours beaucoup plus long que d'habitude. Ambre, présidente de l'Unef, syndicat étudiant, a mené avec les syndicalistes de la CGT la tête du cortège.

Une action FO devant la Société Générale

Après la manifestation, une assemblée générale s'est déroulée au Palais des arts, en présence des représentants syndicaux de la CGT, Solidaires, FSU, FO... et des associations (Attac, Collectif syndicaliste de lutte 56...). Il a été décidé d'organiser dans la foulée une action symbolique. Une vingtaine de manifestants, conduits par FO, se sont ainsi rendus devant les locaux de la Société Général, rue Thiers. Une petite délégation est rentrée dans les locaux et a pu échanger avec la direction. Cette mini-manifestation a duré une quinzaine de minutes. Une autre assemblée générale devrait se tenir aujourd'hui pour décider d'une éventuelle reconduction et des actions possibles.

TPV: perturbations sur les lignes 1 à 5
Les lignes de bus 1 à 5 ont connu des perturbations hier matin. Jusqu'à 9h30, seuls les services d'heure de pointe ont fonctionné. Après 9h30, les services dits d'heures creuses n'ont pas été assurés. Sur les autres lignes trafic, normal. L'après-midi à partir de 15h, retour à la normale sur toutes les lignes. Sur les autres lignes et sur les services scolaires: pas de perturbation. Les TPV ont enregistré un taux de 20% de grévistes.

Cinq écoles maternelles fermées


Le service enseignement de la ville de Vannes faisait état hier de cinq écoles maternelles fermées: Cliscouët, Beaupré-Lalande, Rohan, Armorique et Catherine-Descartes. La ville a mis en place un service d'accueil au centre de Kerniol: 58 enfants ont été accueillis. La cantine était assurée dans les écoles qui étaient ouvertes ainsi qu'au centre de Kerniol.

La Poste: 24% de grévistes

La distribution de courrier a également été perturbée: on enregistrait hier 24% de grévistes chez les facteurs dans le secteur de Vannes. Hier, seuls FO et Sud avaient déposé des préavis de grève reconductibles au niveau de la distribution. Ceux des autres syndicats (CGT, CFDT, CGC, CFTC UNSA) étaient sur 24heures seulement.

Michelin touché

L'usine Michelin, plus gros employeur privé de Vannes, a également été touchée par le mouvement: 20% des opérateurs étaient en grève.

 

Bertrand Le Bagousse et Maël Fabre

 


source:letelegramme.com (mercredi 13 octobre 2010)

101012-VANNES-1.jpg

SPRM/CGT (12octobre 2010)

 

101012-VANNES-2.jpgSPRM/CGT (12 octobre 2010)

 

101012-VANNES-3.JPGSPRM/CGT (12 octobre 2010)

Commenter cet article