Comment trouver la bonne maison de retraite ?

Publié le par sphab/cgt & associés

Comment trouver la bonne maison de retraite ? 

L’édition 2011 du classement France Info des maisons de retraite vient de paraître, avec en exclusivité, le palmarès des meilleurs établissements. Nos conseils pour bien choisir et trouver des aides.

MDR.jpg

 

Les Français vivent de plus en plus vieux. Contrepartie de ce formidable allongement de la vie, les besoins en maisons de retraite médicalisées augmentent. Au dire des professionnels, un Français sur trois aurait un proche en situation de dépendance. La cinquième édition du « Guide de la dépendance », le classement France Info des maisons de retraites que nous présentons en exclusivité, se révèle donc particulièrement précieuse pour tous ceux qui auront à choisir cette année un établissement..

 

S’inspirant des méthodes d’un guide Michelin ou d’un Gault&Millau, une équipe de 6 enquêteurs a sillonné la France, visitant plus de 9 500 établissements. Soit 1 500 de plus que l’an passé. Cela représente la quasi-totalité du parc français des maisons de retraite.

« On est loin du temps où certains établissements ressemblaient à des mouroirs », relève Patrick Lelong le coauteur du guide* qui, travaillant sur le sujet depuis six ans, a pu constater une réelle amélioration de l’hébergement et des soins apportés aux personnes âgées. « De nombreux établissements ont été rasés puis reconstruits selon des normes plus strictes », se félicite-t-il. Mais cet effort de construction et d’investissement est-il suffisant? « Non, répond François Fondard, président de l’Union nationale des associations familiales (Unaf). On observe de grandes disparités sur le territoire. Dans certains départements comme le Lot-et-Garonne ou l’Allier, les familles n’auront aucun souci pour trouver une place. En revanche, à Paris et en région Ile-de-France, les listes d’attente sont interminables. »

Autre préoccupation des familles : le budget. Alors qu’un retraité touche en moyenne 1 200 € par mois, il lui faut débourser environ 2 200 € mensuels — une moyenne, mais les tarifs peuvent varier du simple au double! — pour trouver un hébergement. Selon l’Unaf, une famille concernée sur deux n’a pas les moyens de prendre en charge la différence. Pour les y aider, plusieurs dispositifs existent (voir ci-dessous). Mais à l’heure des grandes économies, le gouvernement vient de lancer une réforme de la dépendance. L’une des principales pistes envisage un recours obligatoire à l’assurance privée dès 50 ans. Une belle pomme de discorde en perspective.


Erwan Benezet et Séverine Cazes

 

* Avec David Jacquet

 

 

 

En cliquant ici-Le classement France Info département par département

     

     


    source: leparisien.fr (mercredi   23.03.2011)

     

    Commenter cet article